Négoce

Le commerce est l’art (et le frisson qui l’accompagne) de transporter de précieux colis entre les différents continents d’ArcheAge.

Gagnez de l’Essence d’archeum onyx et de l’or que vous pourrez utiliser dans vos activités d’artisanat ou vendez l’essence pour obtenir de l’or doux et brillant !

Le commerce est loin d’être une activité sans risque : certains joueurs opportunistes et armés jusqu’aux dents pourraient vous attendre au détour d’un chemin ou d’une route maritime pour vous débarrasser de vos marchandises. Néanmoins, les récompenses en valent le plus souvent la peine : plus vous voyagez loin, plus vous gagnez d’argent et… plus vous pouvez proposer à des mercenaires d’assurer votre protection pendant le voyage !




Your First Run

Votre premier parcours

Votre toute première course devrait commencer vers le niveau 30 du Guide commercial Sahel dans le Hall des héros d’Austera ou du Guide commercial Edward dans le Hall des héros de Marianople.

Le guide vous demandera de vous rendre au centre communautaire d’une zone sûre et de parler au responsable du centre communautaire de cette zone. De là, ils vous offriront votre propre âne !

Ensuite, ils vous demanderont de fabriquer votre premier colis et de le livrer là où la quête le demande.

Naturellement, les colis sont lourds et encombrent votre personnage. Vous ne pourrez pas utiliser de planeur ni de portailleurs lorsque vous serez en possession d’un colis, alors assurez-vous de faire bon usage de votre âne !




Fabrication des colis

Pour fabriquer un colis, vous devez utiliser un établi pour spécialités. Ces établis sont localisés dans la section Infrastructures de votre carte. Veuillez vous assurer que la case « Établi pour spécialités » est cochée et qu’ils apparaissent bien sur votre carte. Les colis peuvent aussi être fabriqués sur une Place de la confrérie installée par les joueurs dans les zones du sud.

Chaque établi (et les colis qu’il permet de produire) est propre à une région et nécessite des ingrédients locaux que vous pouvez obtenir vous-même ou acheter à d’autres joueurs ou à l’hôtel des ventes. Fabriquer un colis de spécialité nécessite aussi des étoiles de Gilda que l’on peut acquérir en montant en niveau, en commerçant et en accomplissant des quêtes quotidiennes. Notez que vous pouvez laisser les colis sur votre terrain en toute sécurité pour les livrer plus tard, mais que les colis abandonnés disparaissent au bout de 6 jours !


Crafting Trade Packs



Cargo Packs

Cargaison de marchand

Les cargaisons peuvent être achetées au point de négoce d’Austera du vendeur de cargaisons Karde et au point de négoce de Deux-Couronnes du vendeur de cargaisons Visgo. Ils vendent respectivement les cargaisons haranies et cargaisons nuiennes.

Une fois acquis, ces colis doivent être transportés à travers les eaux dangereuses et infestées de pirates jusqu’au point de negoce opposé, à l’île lointaine de l’Île de la libération ou aux Rivages Dimantins où vous pouvez les échanger contre de l’Essence d’archeum onyx.

Plus le pourcentage d’échange est élevé, plus vous gagnez de l’essence et vous pouvez utiliser cette essence pour faire de l’artisanat ou la vendre pour plus d’or ![/one_half]



Livraison

Vous pouvez livrer vos colis de spécialités aux commerçants spécialisés de vos régions pour obtenir de l’or doux et brillant ! Ils se trouvent généralement dans les grandes villes de votre région comme Solzreed, Deux-couronnes and Cendrepierre à Nuia et Cap de Solis, Villanelle et Ynystere, à Haranya.

Moins il y a eu de colis livrés avant vous, plus vous faites de bénéfices !


Delivery



How do I Get There?

Négoce et transport

L’âne est l’un des moyens les plus rapides et les plus fiables de vous transporter, vous et votre colis, jusqu’à votre destination !

L’Ane est une monture de récompense pour les quêtes de début de jeu qui est efficace pour transporter des colis. Il n’est pas aussi rapide que les montures normales, mais il est certainement plus efficace que la marche (ou la tentative de monter votre élan, votre lion de neige, votre cheval ou votre léomorphe avec un colis équipé).

D’autres moyens de transport, tels que les navires, les voitures de ferme et les voitures, peuvent également transporter des colis. Vous pouvez également utiliser les systèmes de transport automatisés du monde entier, tels que les avions et les diligences.

Pour les joueurs qui souhaitent braver les mers démoniaques pour livrer des cargaisons, le navire de transport se déplace du point de négoce d’Austera au point de négoce de Deux-Couronnes et vice versa. Un capitaine aimable vous permet d’acheter une protection de capitaine pour une courte période afin que vous puissiez vous détendre.


Négoce à grande échelle

À mesure que vous confirmez votre compétence en commerce, et que vos ressources se développent, vous serez capable de vous lancer dans des missions de négoce plus importantes. Construisez un Fourgon de ferme capable de transporter 8 colis à la fois et utilisez du Carburant écologique pour voyager promptement à travers Erenor, ou alors formez même une petite organisation commerciale avec d’autres joueurs où la recette sera partagée. Travaillez en collaboration afin de fabriquer des colis en quantité industrielle, et parcourez le monde en caravane commerciale tout en vous protégeant des pirates et des autres joueurs avides de butin à voler. Réussir ce type d’opération de négoce peut soit faire, soit défaire des guildes.


Large Scale Trading



Commercial Empires

Empires commerciaux

Lorsque votre succès en tant que négociant grandit, votre réseau commercial aussi ! Une guilde commerciale dans ArcheAge peut à elle seule évoluer en une alliance de plusieurs guildes, avec des officiers qui coordonnent des dizaines de joueurs distribuant des centaines de colis à travers le monde. Il existe peu de visions aussi impressionnantes que celle d’une armada entière de marchands à bord de navires lestés de colis.

Bien entendu, faire du commerce à une telle échelle comporte des risques. Les pirates, les commerçants fourbes et les guildes adverses cherchent tous à saisir leur chance de frapper et de s’arroger tout le profit pour eux seuls. Même si les alliances commerciales d’envergure possèdent sans nul doute les moyens de se protéger, elles doivent se méfier d’empires criminels tout aussi importants qu’elles (ou de bandes de commerçants mécontents) qui cherchent à se faire une belle prime.